VTT Montagnes et Sierras

VTT Montagnes et Sierras

dimanche 9 décembre 2018

VTT Santo Antao ( Cap Vert)


VTT SANTO ANTAO (CAP VERT)

Quelques jours de repérage entre copains (Patrick B, Pascal C., Serge P., David M, bien sûr Mertxe sans oublier nos marcheurs Serge et Martine C.) . au Cap Vert qui est une super destination pour la rando et le VTT. Avec Théo, le local du coin, nous avons encore plus apprécié Santo Antao. Le VTT est exceptionnel mais il vaut mieux se garder beaucoup de marge et savoir poser pieds à terre car le terrain rencontré est multiforme. Il va du très roulable au très engagé mais toujours dans un cadre fantastique, varié et les superlatifs du vocabulaire manquent pour décrire ce qui nous entoure. Les gens sont très très gentils, accueillant et le sourire toujours présent. Comme dans d’autres pays, on a presque l’impression que les gens les moins fortunés sont ou seraient les plus souriants, gentils…

5 jours de pur bonheur en VTT et 1 journée de rando pédestre afin de calmer un peu le jeu. Effectivement, les nerfs sont mis à l'épreuve au début quant on veut "jouer" un peu, mais on se calme très vite et il vaut mieux ! Mais les parcours sont vraiment extraordinaires et, s'ils sont bien choisis, permettent de bien se balader. Quand c'est vraiment trop difficile ou engagé, il vaut mieux passer à pieds, mais cela vaut vraiment le coup de prendre le vélo (une certaine expérience est quand même nécessaire). Nous avons fait, par journée de VTT entre 1800 m. et 3000 m. de dénivelé négatif , avec un maximum de 600 m positif. Le soir, on était quand même "pompé". Les bières et le punch nous remettaient d'aplomb, sans parler des très bons soupers.
Deux 4x4 assuraient la logistique. La journée pédestre a été également un plaisir et la boucle que nous avons effectuée nous a permis d'approcher "plus lentement" ces montagnes volcaniques. On en a profité également pour partager ce jour là avec Serge et Martine C. qui eux aussi se sont fait plaisir cette semaine

En quatre mots : on s’est tous régalé. 


Quelques photos, et c’était vraiment difficile de choisir lesquelles






































.

….

dimanche 25 novembre 2018

TOPO : Arradoi (Pays Basque - Basse Navarre)

Un jour, un copain, Nicolas Wateau me dit : A Garazi, les vttistes du coin ont fait un nouveau tracé à partir d'Arradoi... tu devrais y aller, c'est très chouette. Et bien c'est fait, avec cependant une petite modification sur la montée que propose Nicolas, mais la descente est la même.





                                                                    ARRADOI ***

Belle balade panoramique sur les hauteurs de St Jean Pied de Port.  Les vignobles de l’Iroulegi sont très proches, la dégustation pas trop loin !
Certaines montées, non pas russes mais basques, permettent de vérifier ses aptitudes au coup de c… La descente se déroule en deux parties. La première est bien technique et joueuse. Ensuite cela se calme et bien roulante.  A faire.
Merci aux VTTistes de Garazi : Gabriel et Bob sans oublier Nicolas W qui ont peaufiné l’itinéraire.


Durée totale : 2 h 30
Cotation physique : 3
Cotation technique : 4 et 2
Distance totale : 17.4 km chemins/sentiers : 9.2  km  Route : 8.2  km
Dénivelée : + 665   m.   – 665  m.                                                   
Altitude maxi : 660 m   mini : 170 m.
Périodes : toute l’année
Orientation : Sud
Carte ; 1346 OT St jean Pied de Port

Remarques : 
Traces Gpx (Wikiloc) : Arradoi vtt robert

Pour y aller:  Entre St Jean le Vieux et Ispoure, prendre la route de Jatxu (D 22) Se garer à la 3ème intersection de route, près des poubelles (mais assez loin cependant !)

Topo :

1Parking (30T  x=645098  y=4782231) Alt. 176 m. Continuer la route principale et passer près du village de Jaxu. Poursuivre toujours par de  petites montées
2 – 4,7 km. Embranchement (30T  x=646561  y=4785546) Alt. 313 m. Ferme Tristantenea. Prendre à gauche (N), panneau pédestre « San Julian ». Passer une barrière canadienne et suivre à gauche (NO) la direction du panneau VTT « Grande traversée du Pays basque ». Un peu plus loin, emprunter à droite (O) la piste.
3 – 7 km – Route goudronnée (30T  x=645250  y=4785757) Alt. 379 m. La traverser et prendre la piste montante (O). Celle-ci va passer par les crêtes. Attention les cuisses et mollets vont chauffer sans parler du cœur ! Ne pas monter la dernière crête mais passer sur le flanc gauche (SE) pour rejoindre un petit monotrace sympa jusqu’au col.
4 - 9,8 km. – Goudron (30T  x=643522  y=4783909) Alt. 444 m. Emprunter cette petite route en allant tout droit (NO) pour une petite montée. Au premier embranchement, prendre à droite (O).
5 -10,6 km.  - Piste (30T  x=643380  y=4783480 ) Alt. 502 m. La prendre à gauche (SE). Belle montée agréable. Celle-ci avait été faite par le génie de l’armée afin d’acheminer les troupes vers les hauteurs.  Petit poussage à la fin.
6 – 12,2 km. – Pic d’Arradoi (30T  x=643455  y=4783107) Alt. 660 m. Commence ici la première partie de la descente qui est magnifique, mais technique. Plus bas cela devient vraiment plus facile. Attention vigilance, car il va falloir quitter les marques de VTT dans un grand découvert sur une belle ligne droite.
7 - 12,8 km. – Embranchement (30T  x=643239  y=4782738) Alt. 536 m. Prendre à gauche (NE), panneau « Arradoy ». Le chemin est plus large et monte ensuite légèrement. Traverser la route et prendre le chemin en face. Arrivé de nouveau sur la route, suivre celle-ci environ 200 m.
4 – 14.4 km. – Sentier (30T  x=644446  y=4783207) Alt. 391 m. Le prendre à gauche (NE) pour une jolie petite descente. Il va couper deux fois la route. Quand on rejoint celle-ci pour la troisième fois, , l’emprunter à droite (N) pour une centaine de mètres
5 – 15 km. – Chemin (30T  x=644708  y=4783130) Alt. 328 m. Le prendre à gauche (SE), il se trouve vite après un virage bien prononcé. Continuer par ce chemin. Un peu avant une barrière canadienne, on peut redescendre à la route goudronnée ou continuer tout droit en passant un corral à bêtes pour rejoindre plus loin le parking.

Fait avec Hervé F. le 22 novembre 2018





carte générale





















lundi 19 novembre 2018

TOPO : Issaux (Béarn - vallée du Barétous)

Cela faisait pas mal de temps que je voulais y aller... Il a fallu qu'avec Hervé que l'on essaie pour se mettre à l'abri du vent du Sud. Plusieurs tentatives pour rallonger l'itinéraire...col de Bergout, crête pour revenir directement au col de Bouesou etc....  Finalement, c'est cette version qui nous plait le plus, logique.... et Martine B. était là pour terminer cet itinéraire.



ISSAUX ****

Au-dessus de Lourdios, la petite vallée sauvage qui remonte dans la forêt d’Issaux offre un parcours très ludique et bien abrité du vent, parfois assez violent, du Sud. Il est complété par la descente depuis la cabane d’Ichéus rendant ainsi un monotrace très cohérent et complet. Effectivement la vue des crêtes sur la vallée d’Aspe est très chouette. Cette première partie bien roulante donne une fluidité à la descente. Depuis le col de Bouesou, cela devient un véritable exercice pour s’entraîner aux virages, jamais expos, et le tout est un véritable régal. Quelques parties peuvent être cependant assez raides…
A faire et refaire sans modération


Durée totale : 3 h.
Cotation physique : 3
Cotation technique : 3
Distance totale : 17 km chemins/sentiers :  11,2 km  Route : 5,8  km
Dénivelée : + 950   m.      950  m.                                                 
Altitude maxi : 1546  m   mini : 644 m.
Périodes : sauf l’hiver (neige)
Orientation : Nord et Nord Ouest
Carte : 1546 OT Oloron Ste marie – Vallée d’Aspe

Remarques : 

Traces Gpx (Wikiloc) : Issaux vtt robert

Pour y aller: Se rendre à Lourdios et remonter la petite vallée allant sur la Pierre St martin et la vallée d’Aspe ; passer les gorges et aller se garer sur l’immense découvert herbeux,  après la bifurcation des chalets d’Issaux,  juste avant le pont du Gouat.

Topo :

1Parking (30T  x=688584  y=4764829) Alt. 644 m. Remonter la route (S) et au pont de l’Arpet, partir à gauche (N) en direction d’Osse en Aspe.

2 – 5,6 km. – Col de Bouesou (30T  x=689533  y=4763805) Alt. 1009 m. Prendre la piste montante à droite (SO). Elle serpente dans le bois, passe à découvert.

3 – 8,1 km. Col de Catazar (30T  x=688820  y=4763040) Alt. 1239 m. Prendre à gauche (SO) la piste montante assez raide au début. A l’embranchement, prendre encore la piste de gauche montante. S (SO puis S). A la première intersection, prendre de nouveau la piste de gauche et la suivre jusqu’au bout.

4 – 10,5 km. – Sentier.( 30T  x=688284  y=4761336) Alt. 1494 m. Il débouche très rapidement sur un talweg dégagé que l’on prend à gauche (SE) en poussant ou portant le vélo jusqu’à la crête bien visible du bas. Sur la crête, prendre à droite (évident).

5 – 10,7 km. – Cabane et dome d’Icheus  (30T  x=688279  y=4761071) Alt. 1557 m. A/R à la cabane. Sur le dôme, suivre les panneaux et signes VTT. Continuer tout droit (NE), s’enfoncer dans la forêt en zigzaguant dans une vague sente visible quand même. Passer le col de Catazar et continuer sur la piste et  sur des chemins jusqu’au col de Bouesou.  
2 – 14,4 km. – Col de Bouezou ((30T  x=689533  y=4763805) Alt. 1009 m. Abandonner les indications VTT. Traverser la route, monter légèrement sur un petit monticule (NO) avant de commencer la descente. Suivre les marques pédestres jaunes. Le départ est assez raide et rapidement suit un sentier avec de nombreux virages. Il peut-être encombré de feuilles mortes mais n’est pas piégeur. Différentes possibilités s’offrent mais se croisent sans aucune difficulté, si ce n’est parfois la raideur. Arrivé sur une piste, la descendre à gauche (NO), panneau « les chalets ».
6 – 15,9 km. – Sentier (30T  x=688567  y=4764157 ) Aslt. 673 m. Le prendre à droite (NE). Descente puis légère remontée. La route apparait. La prendre pour passer le pont du Gouat et aller rejoindre le parking.


Fait avec Hervé F. et Martine B. le 15 novembre 2018



carte générale